Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
Autres initiatives

Un élu, un artiste

Les Laboratoires artistiques de développement local

Historique

En 2007, à l’occasion de son colloque annuel, le réseau Les Arts et la Ville accueillait Maud Le Floc’h, instigatrice de l’expérience française Mission Repérage(s), Un élu/un artiste. Mené dans 13 municipalités de la France, ce projet permettait de croiser le regard politique d’un.e élu.e et la vision créatrice d’un.e artiste sur des problématiques de développement local. Lors de ce même colloque, Claude Rivest a présenté Premières impressions, le programme d’échanges communautaires du gouvernement ontarien. De la découverte de ces deux expériences novatrices d’aménagement du territoire sont nés les Laboratoires artistiques de développement local Un élu – un artiste.

La même année, Les Arts et la Ville et l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick (AAAPNB) se sont associés afin de réaliser les premiers laboratoires au Canada. Les Arts et la Ville a piloté le projet initial. Pour favoriser les échanges de points de vue et enrichir les rencontres, il a été choisi de faire un croisement non seulement entre les visions politique et artistique, mais également entre l’Acadie et le Québec. Ainsi, les maires de Caraquet et de Bas-Caraquet, Antoine Landry et Jean Lanteigne, ont été jumelés au sculpteur québécois Jean-Yves Vigneau afin d’explorer les questions de l’identité culturelle des paysages et de l’implantation d’éoliennes.
 

Mental - Identité culturelle des paysages et de l’implantation d’éoliennes - Caraquet et Bas-Caraquet au Nouveau-Brunswick

L’auteur-compositeur-interprète acadien Mathieu D’Astous a, pour sa part, parcouru Saint-Didace en compagnie de la mairesse, Isabelle Villeneuve, à la recherche de réponses aux questions suivantes : Mais où est donc Saint-Didace? La municipalité de Saint-Didace existe-t-elle seulement dans la tête de ses habitants? Que dit le silence à Saint-Didace?

En 2009, à la suite du succès de la première année, Les Arts et la Ville et ses partenaires se sont associés pour organiser trois laboratoires. À Thetford Mines, au Québec, le maire Luc Berthold et l’auteur et conteur acadien Florian Levesque se sont rencontrés pour discuter du  thème de l’image de la municipalité et la recherche de nouveaux usages pour le patrimoine minier. À Memramcook, au Nouveau-Brunswick, le laboratoire a été l’occasion pour le maire Donald O. LeBlanc et l’artiste multidisciplinaire et designer paysagiste franco-ontarien Laurent Vaillancourt d’explorer la question du paysage linguistique. Enfin, le quartier Rideau-Vanier d’Ottawa, en Ontario, a été le théâtre d’une rencontre entre le conseiller Georges Bédard et l’artiste québécoise et cofondatrice de l’Action terroriste socialement acceptable, Annie Roy, sur le thème de l’itinérance chez les femmes.

En 2010, Les Arts et la Ville, l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick, l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick, l’Association française des municipalités de l’Ontario et la Fédération culturelle canadienne-française ont uni leurs efforts afin de tenir trois nouveaux laboratoires. Tout d’abord, à Mont-Tremblant, au Québec, le conseiller municipal Pascal De Bellefeuille et l’écrivaine acadienne Katia Canciani ont parcouru le secteur du noyau villageois pour lui trouver une identité. Ensuite, à Petit-Rocher, au Nouveau-Brunswick, le conseiller Gaston N. Frenette et l’artiste multidisciplinaire franco-ontarien Normand Fortin sont partis à la recherche de l’âme culturelle de Petit-Rocher. Enfin, à Kapuskasing, en Ontario, le conseiller Martin Credger et la comédienne, metteure en scène et directrice artistique québécoise Nancy Bernier ont exploré la question de l’image de la municipalité.
 

Passage à travers le temps - Image de la municipalité - Kapuskasing en Ontario

Qu’est-ce qu’un laboratoire artistique de développement local?

L’aventure consiste à orchestrer les conditions d’une lecture originale d’une municipalité, sous la forme d’une balade d’une journée entre un.e élu.e et un.e artiste, autour de préoccupations vécues par la municipalité hôtesse : transformation des paysages, manque d’espaces publics, isolement social et spatial, identité visuelle, etc. Durant le parcours, l’élu.e et l’artiste, équipés d’un carnet de bord et d’un appareil photo numérique, prennent des notes et des clichés et échafaudent des hypothèses.

L’expérience ne débouche pas nécessairement sur des réalisations concrètes : il s’agit avant tout d’un espace d’idéation et d’échanges. C’est d’ailleurs là que réside l’originalité de la démarche, dans le croisement de visions qui d’ordinaire se rencontrent peu ou pas. Au terme de l’expérience, la population locale est conviée à réagir, à partager des constats, des impressions et des idées lors d’une rencontre publique qui se veut conviviale et le plus ouverte possible.

 

Objectifs

  • Permettre le dialogue entre les créateurs et créatrices, les équipes municipales et les citoyen.ne.s sur des questions liées au développement local à partir d’une vision sensible du territoire.
  • Suggérer de nouveaux points de vue qui soient potentiellement déclencheurs de projets ou de changements dans la gestion du développement urbain ou rural.
  • Proposer une approche transversale du développement en y intégrant une dimension culturelle.
  • Développer une plus grande sensibilité à l’apport des artistes au développement local.
  • Favoriser la démocratisation de la pensée sur le développement local, renforcer le sentiment d’appartenance, la fierté et la participation des citoyen.ne.s au développement de leur milieu de vie.

     

Les Laboratoires artistiques de développement local, un élu-un artiste ont été élaborés sur une idée originale de Maud Le Floc'h, Mission repérage(s), un élu-un artiste, France 2003-2006.

Documentation

Catalogues 2009 et 2010

Laboratoires artistiques

 

 

 


© 2011 AAAPNB - Tous droits réservés.
Grands dossiers
Jeu devant la caméra
Jeu devant la caméra

Dans le cadre de son programme de formation, l'AAAPNB propose l'atelier Jeu devant la caméra avec le réalisateur Jim Donovan.

Quand: vendredi 17 novembre de 9h à 17h
Lieu: Salle Bernard-LeBlanc - Centre culturel ...

Babill'ART
 
Patrimoine canadien Nouveau-Brunswick
Suivez-nous
Fil de nouvelles Facebook Twitter YouTube
Partager cette page par courriel
ou avec votre réseau personnel
Partager

Conseil des Arts du Canada

Politique de confidentialité

Conditions d'utilisation