Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
    Communiqués
    PAR CATÉGORIE

    Pour diffusion immédiate

    Jeudi 28 juin 2018
    Programme de résidences de création

    Moncton, le 28 juin 2018 – C’est par le biais de son programme de formation continue que l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick (AAAPNB) annonce la création d’un nouveau programme de résidences de création s’adressant à l’ensemble des disciplines artistiques. Celui-ci a pour objectif d’encourager l’exploration artistique et la production de nouvelles œuvres.

    Les résidences proposées dans le cadre du nouveau programme permettront également la rencontre entre des artistes de différents horizons. Ainsi, les artistes sélectionné.e.s par jury de pairs vivront l’expérience de créer dans un nouveau lieu et d’échanger avec des artistes issu.e.s d’une réalité différente. Les résidences se déplaceront dans la province explique Carmen Gibbs, directrice générale de l’Association : « Nous souhaitons réellement multiplier les occasions de résidence dans divers lieux en travaillant avec de nouveaux partenaires comme ce fut le cas avec La Solitude de Pré-d’en-Haut. ». En développant ce programme de résidence ainsi qu’une expertise dans ce domaine, l’AAAPNB espère être en mesure d’outiller les instances et les organismes qui souhaiteraient mettre sur pied un programme de résidences et accueillir des artistes dans leur installation.

    Les travaux de réflexion qui ont mené à la Stratégie globale ont mis en relief le désir des artistes professionnel.le.s d’accroître l’offre de résidences : « En augmentant le nombre de résidences d’artistes sur notre territoire, l’AAAPNB contribue au développement de la carrière et de la pratique artistique tout en améliorant le statut socioéconomique de l’artiste », explique Philippe Beaulieu, président de l’AAAPNB. « De plus, une telle initiative permettra de contribuer à la notoriété de la province, d’attirer les regards et de susciter l’intérêt des artistes de partout dans le monde, tout en enrichissant les artistes du Nouveau-Brunswick qui y prendront part », dit-il également.

    Les deux artistes choisi.e.s pour cette deuxième résidence, Hélène Harbec et Ludovic Duhem, s’installeront à La Solitude de Pré-d’en-Haut du 2 au 15 juillet, afin d’y travailler sur un projet de création qui leur est propre. Cette résidence à la Solitude de Pré-d’En-Haut est le fruit d’une collaboration avec le Consulat général de France dans les Provinces atlantiques. Une première résidence a eu lieu en collaboration avec le Centre des arts d’Edmundston du 19 avril au 6 mai 2018.

    Le public sera convié à rencontrer les deux artistes, le dimanche 15 juillet à compter de 14 h.

    Ce projet est possible grâce à la contribution financière du Consulat général de France dans les Provinces atlantiques, du Conseil des arts du Canada et du Gouvernement du Nouveau-Brunswick.

     

    Les artistes en résidence
    La Solitude de Pré-d’en-Haut, 2 au 15 juillet

    Hélène Harbec
    Hélène Harbec est l’auteure de trois œuvres de fiction, d’un récit et de cinq recueils de poésie. Quel que soit le genre littéraire qu’elle choisit d’adopter, la voix poétique est toujours présente. Son œuvre, riche et empreinte de sensibilité, explore la complexité du quotidien sous son apparente simplicité. Les thèmes privilégiés sont l’amour, la rupture, la solitude, l’instant et la mort. L’œil aux aguets donne une écriture liée à son objet dans une intensité de présence à soi et à l’autre.
     

    Ludovic Duhem
    Ludovic Duhem est artiste et philosophe. Depuis toujours sensible au lieu comme foyer de l'existence, sa pratique artistique se développe ces dernières années autour du paysage. Loin du pittoresque ou rencontre entre nature et artificialité, entre humanité et sacralité, qu'il explore par le dessin, la peinture et la photographie. Les questions de l'échelle, du point de vue, de la vision instrumentée, mais aussi des masses, des vides, du geste, se rencontrent dans une approche sensible et critique d'étude du milieu ou "mésologie". Depuis 1998, son travail est exposé en France et à l'étranger, et il collabore depuis 2006 avec des musiciens et chorégraphes. À partir de 2014, il développe une pratique de conférence performance improvisée déportant la philosophie dans le domaine de l'art pour en interroger les conditions et les limites.
     


     

    Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
    Précédant

    © 2011 AAAPNB - Tous droits réservés.
    Grands dossiers
    Vidéos avec les partis
    Vidéos avec les partis

    L'AAAPNB a invité les quatre partis politiques à préciser, dans une vidéo de 60 secondes, leurs engagements en arts et culture dans le cadre de la campagne électorale. Voici ...

     
    Patrimoine canadien Nouveau-Brunswick
    Suivez-nous
    Fil de nouvelles Facebook Twitter YouTube
    Partager cette page par courriel
    ou avec votre réseau personnel
    Partager

    Conseil des Arts du Canada

    Politique de confidentialité

    Conditions d'utilisation