Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
    [Bulletin Inform'ART] automne 2017
    AAAPNB
    NouvellesBabill'artCalend'artCentre de ressources et de services professionnels de l'AAAPNB
      Automne 2017    
    désabonnez-vous/
    unsubscribe
    CONTENU
    VOLET ACCOMPAGNEMENT
    VOLET FORMATION
    QU’EST-CE QUE L’ACT?
    Édition spéciale
    Cette édition spéciale d’Inform’ART porte entièrement sur le projet d’accompagnement et de formation des municipalités en aménagement culturel du territoire. Sous la direction de l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau.Brunswick (AAAPNB), ce projet comprend sept collectivités acadiennes et vise l’élaboration de plans culturels à partir des politiques culturelles nouvellement adoptées par ces municipalités.
    L’AAAPNB remercie le ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail ainsi que les Affaires intergouvernementales pour leur appui financier à la réalisation de ce projet qui contribuera sans aucun doute à une plus grande intégration des arts et de la culture dans la société acadienne du Nouveau-Brunswick.
    De plus, l’AAAPNB tient à souligner la précieuse collaboration de l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) ainsi que l’engagement et la contribution de tous les partenaires municipaux.
    Le programme d’accompagnement et de formation
    Ces dernières années, un programme de mentorat offert par l’AAAPNB et l’AFMNB en collaboration avec l’organisme Les Arts et la Ville a permis à cinq municipalités francophones d’élaborer et d’adopter leur première politique culturelle entre 2014 et 2017.
    En 2016, l’AAAPNB a mis en place un programme en deux volets d’accompagnement et de formation afin de développer les compétences des municipalités en aménagement culturel du territoire (ACT). Ce projet, d’une durée de deux ans, offre aux municipalités participantes divers services de soutien ainsi qu’une gamme d’activités de formation et de mise en commun d’expériences des travailleurs et travailleuses culturels.
    Les municipalités suivantes font partie de ce projet :
    • Balmoral,
    • Communauté rurale Beaubassin-est,
    • Beresford,
    • Dalhousie,
    • Saint-Quentin
    • et Shediac.
    Le Village de Baie-Sainte-Anne bénéficie également de la formation offerte et contribue à l’échange d’expertise avec les membres de ce réseau.
    L’encadrement fourni permettra aux municipalités participantes d’élaborer un plan d’action pour la mise en oeuvre de leur politique culturelle et d’acquérir une formation dans divers domaines tels que la médiation culturelle, l’utilisation des réseaux sociaux, la préparation de demandes de fonds ou encore la planification stratégique culturelle.
    Lors du lancement de sa politique culturelle, la Ville de Shediac a rendu un vibrant hommage à vingt artistes professionnel.le.s et a souligné leur inestimable contribution au développement des arts dans la région. Assis : Paul McFadden, Amber Léger, Lionel Cormier, Claude Gauvin, Roger Vautour. Debout : Julie Boulianne, Monette Léger, Nancy King Schofield, Roméo Savoie, Herménégilde Chiasson, Francis Coutellier, Suzanne Dallaire, Danielle Ouellet, Dave Skyrie, Line Godbout (au nom des Hookeuses du Bor’de’lo), Jules Landry, Claude Roussel. Absentes : Gisèle Léger Drapeau, Claire Chevarie, Jeanne LeBlanc Mullin.
    Qu’est-ce que l’aménagement culturel du territoire ?
    L’aménagement culturel du territoire est une approche de développement selon laquelle tous les secteurs de la société se mobilisent pour intégrer les arts, la culture et le patrimoine dans le développement durable des communautés.
    Projets en médiation culturelle
    Plusieurs projets inspirés de la médiation culturelle sont à l’état embryonnaire ou en voie de réalisation dans les municipalités. Ces projets seront développés à l’automne 2017 avec les conseils de Michel Vallée lors de ses interventions dans le cadre du projet d’accompagnement et de formation des municipalités en ACT. Une deuxième édition d’Inform’ART en fera état au printemps 2018.
    Partenaires
     
    Une symbiose entre les arts et les municipalités
    Vous avez sous les yeux un survol des activités liées au projet d’accompagnement et de formation des municipalités acadiennes du Nouveau-Brunswick en aménagement culturel du territoire.
    Même s’il est comblé de nombreuses richesses, le Nouveau-Brunswick fait présentement face à certains défis : exode des régions rurales, départ de grandes entreprises, démobilisation de certains segments de sa population. Plus que jamais, notre province doit faire preuve de créativité et d’innovation en misant sur sa ressource naturelle la plus précieuse : ses citoyennes et citoyens. Il existe dans toutes les régions de la province des femmes et des hommes engagés qui désirent contribuer au développement durable de leur communauté.
    Avec ce projet d’aménagement culturel du territoire, l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick et l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick soutiennent concrètement le secteur municipal et ses partenaires dans l’acquisition des compétences nécessaires pour assurer une réelle intégration des arts et de la culture dans les communautés acadiennes du Nouveau-Brunswick.
    Il est indéniable que les arts, la culture et le patrimoine ont un rôle crucial à jouer dans la redéfinition et l’épanouissement de notre territoire. Au même titre que les services de santé et d’éducation, les arts et la culture doivent être reconnus comme un service public essentiel au développement de toute communauté.
    Ce service, d’autant plus essentiel dans un contexte minoritaire, passe par :
    • l’égalité d’accès aux arts et à la culture pour toute citoyenne et tout citoyen, peu importe son âge, son sexe, sa situation financière et son lieu de résidence au Nouveau-Brunswick;
    • la reconnaissance du rôle et de l’impact des artistes, des arts, de la culture et du patrimoine dans le développement économique, la cohésion sociale, le tourisme culturel durable, l’éducation et le soutien à une participation citoyenne engagée;
    • la reconnaissance du rôle des artistes et des arts comme potentiel d’innovation pour assurer le développement durable des communautés;
    • la reconnaissance de la culture comme un des déterminants de la santé, telle qu’elle est reconnue par le secteur de la santé et du mieux-être;
    • la reconnaissance des arts, de la culture et du patrimoine comme des outils de développement pour maintenir et attirer une main-d’oeuvre qualifiée dans la province.
    En tant que dirigeant.e.s de deux organismes qui contribuent à la mise en oeuvre de la Stratégie globale pour l’intégration des arts et de la culture dans la société acadienne au Nouveau-Brunswick, nous nous sommes associé.e.s avec enthousiasme et dynamisme à sept municipalités de la province pour démontrer que les arts et la culture peuvent effectivement agir comme moteur de développement dans tous les secteurs de la société.
    Nous remercions sincèrement les élu.e.s municipaux qui participent au projet, les nombreuses personnes.ressources et tous nos partenaires pour la confiance et le soutien accordés à la réalisation de ce projet.
    Nous souhaitons également que se développent des modèles de coopération qui pourront être utilisés par l’ensemble des municipalités et des commissions de services régionaux de la province.
    Carmen Gibbs, Directrice générale
    Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
    Frédérick Dion, Directeur général
    Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick
    Volet accompagnement
    Après avoir adopté leur politique culturelle, les municipalités ont mis en place des comités chargés d’élaborer un plan d’action culturelle. Ces comités sont formés de représentant.e.s de divers secteurs de la communauté (santé, éducation, arts, jeunesse, entreprenariat, etc.) et sont sous la présidence d’un conseiller ou d’une conseillère municipal ou d’un.e citoyen.ne. Les agent.e.s de développement culturel siègent à ces comités à titre de ressources. L’AAAPNB offre un encadrement asymétrique à chacune de ces municipalités, fournissant avis, conseils et outils selon les besoins de chacune. La mise en commun d’expertise et de pratiques novatrices vient enrichir la formation de tous les intervenant.e.s.
    La Ville de SHEDIAC a modifié son site Web et a ajouté un volet Arts et culture qui comprend, notamment, un répertoire des artistes de la région. De plus, une politique de subvention des projets culturels a été approuvée par le Conseil municipal.
    De g. à dr. : Denis LeBlanc (directeur de la Vie communautaire), Gilles Belleau (directeur général) et Roger Caissie (conseiller municipal et président du Comité de développement culturel de Shediac).
    Au cours de l’été 2017, la Ville de BERESFORD a affecté un étudiant à un projet d’été visant l’élaboration de la cartographie culturelle de la municipalité. La banque de données recueillies facilitera la prise de décision et la recherche de ressources artistiques et culturelles de la communauté.
    De g. à dr. : Paul Losier (citoyen), Bruno Poirier (conseiller municipal), Line Godbout (AAAPNB) et Aurèle Michaud (président du comité culturel)
    Le Village de BALMORAL a récemment procédé à l’embauche de Mélanie Parent pour coordonner les travaux de mise en œuvre de sa première politique culturelle.
    Sur la photo, on voit Mélanie en compagnie du directeur général de Balmoral, Guy Chiasson, et de Line Godbout, consultante culturelle chargée de ce projet.
    La Ville de SAINT-QUENTIN a récemment révisé sa politique culturelle adoptée en 2004. Un livret promotionnel présentant la nouvelle politique culturelle et dressant un portrait de cette localité du Nord-Ouest sera publié. La Municipalité est fière de préserver son patrimoine et inaugurera sous peu son nouveau Théâtre Montcalm.
    De g. à dr. : Line Godbout (AAAPNB), Marie-Josée Landry, coordonnatrice des Sports, Loisirs et Vie communautaire et Jocelyne Querry Bossé, maire suppléante.
    La Communauté rurale de BEAUBASSIN-EST a fêté ses 10 ans de constitution en corporation en 2017. La politique culturelle adoptée en 2015 fait état de l’importance de développer un sentiment d’appartenance à cette nouvelle entité formée de six quartiers distincts.
    Photo prise lors du lancement de la politique culturelle à l’Église historique de Barachois.
    Une société culturelle a été fondée en 2015 grâce à l’engagement des citoyens et citoyennes du Village de BAIE-SAINTE-ANNE et en partenariat avec le Conseil provincial des sociétés culturelles. L’agente de développement culturel travaille étroitement avec le milieu scolaire pour mettre en place des projets rassembleurs.
    1re rangée : Ginette Manuel, Janice Daigle, Gilles Manuel et Nicole Thériault-McIntyre. 2e rangée : Denise McIntyre, Janice Turbide, Lucas Gray, Diane Doiron et Marcia Gaudet-Manuel.
    Avec la mise en œuvre de sa politique culturelle, la Ville de DALHOUSIE a le défi particulier de devoir redéfinir son identité à la suite de la fermeture de plusieurs industries. Les membres du comité culturel mis en place par la Ville sont convaincus que tous les citoyens et citoyennes doivent travailler ensemble vers l’atteinte de ces objectifs.
    Volet formation
    L’AAAPNB a conçu et élaboré une série d’ateliers de formation qui ont été offerts à différents endroits dans la province. Près d’une centaine de participant.e.s ont déjà pu en bénéficier au cours de la première année du projet. Les ateliers s’adressaient particulièrement aux élu.e.s et aux employé.e.s municipaux ainsi qu’aux intervenant.e.s culturels qui contribuent au développement culturel des sept municipalités participantes.
    Les intervenant.e.s culturels ont également pu recevoir une multitude de documents par l’entremise du groupe Facebook administré par Catherine Blondin de l’AAAPNB et ont ainsi bénéficié de la mise en commun d’expertise et d’outils.
    Les réseaux sociaux
    Le formateur Pierre Babineau a présenté des notions de mise en marché numérique ainsi que les outils Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, le site Web et le bulletin électronique.
    De g. à d. : Marie-Josée Thériault (Saint-Quentin), Carole Landry et Susan Cormier (Beaubassin-est), Joanne LeBlanc Skyrie (Société culturelle Sud-Acadie), Aurèle Michaud (Beresford), Jérémie Nazaire et Guy Chiasson (Balmoral), Michel Gaudet (Beaubassin-est), Marie-Josée Landry (Saint-Quentin).
    Demande de subvention
    Line Godbout et Martine Aubé ont animé un atelier sur l’art de préparer une demande de subvention : survol des programmes existants au fédéral et au provincial et consignes pour bien préparer un dossier.
    Martine Aubé (AAAPNB), Eugénie Boudreau (AFMNB), Michel Mallet (Shediac), Janice Daigle (Baie-Sainte-Anne).
    La valise culturelle municipale
    René Cormier présentera à l’hiver 2018 La valise culturelle municipale aux élu.e.s et aux intervenant.e.s culturels des municipalités qui participent au projet. Cette boîte à outils est disponible sur le site Web de l’AAAPNB : www.aaapnb.ca/ centrederessources/ municipalites
    Médiation culturelle
    Michel Vallée, de la Ville de Vaudreuil-Dorion, a animé un atelier en médiation culturelle à Shediac en février 2017, où il a présenté le projet inspirant « Je suis... », projet qui souhaitait provoquer des rencontres entre citoyens et citoyennes pour atténuer les différences et encourager une meilleure compréhension les un.e.s des autres, notamment les nouveaux arrivant.e.s.
    Denis LeBlanc (Shediac), Janice Daigle (Baie-Sainte-Anne), Joanne LeBlanc-Skyrie (Société culturelle Sud-Acadie), Melvin Ferguson (Dalhousie) avec l’animateur Michel Vallée lors d’un atelier de formation sur la médiation culturelle à Shediac.
    Les jeux de la voix
    Plusieurs intervenant.e.s ont participé à un atelier offert par Diane Ricard dans le cadre du programme régulier de formation continue de l’AAAPNB afin de mieux gérer le stress de parler en public.
    Planification culturelle
    Cet atelier animé par Janice Goguen a été offert en deux parties, la première touchant aux étapes de la planification culturelle, y compris l’élaboration d’une cartographie culturelle. La deuxième partie de l’atelier traitait de la consultation publique ainsi que l’importance de mettre en place des moyens d’évaluation de la mise en oeuvre du plan culturel.


     
     
      © 2017 AAAPNB — Tous droits réservés.
      Abonnez-vous au bulletin Inform’art.
    Désabonnez-vous/unsubscribe.
    Visionnez ce bulletin sur internet ou consultez les bulletins précédents, cliquez ici.
    Devenez membre de l’AAAPNB.
      Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
    140, rue Botsford, bureau 29 | Moncton, N.-B. E1C 4X5 Canada
    Téléphone : (506) 852-3313 | info@aaapnb.ca | www.aaapnb.ca
    Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Youtube | RSS | Instagram
     

    © 2011 AAAPNB - Tous droits réservés.
    Grands dossiers
    Jeu devant la caméra
    Jeu devant la caméra

    Dans le cadre de son programme de formation, l'AAAPNB propose l'atelier Jeu devant la caméra avec le réalisateur Jim Donovan.

    Quand: vendredi 17 novembre de 9h à 17h
    Lieu: Salle Bernard-LeBlanc - Centre culturel ...

    Babill'ART
     
    Patrimoine canadien Nouveau-Brunswick
    Suivez-nous
    Fil de nouvelles Facebook Twitter YouTube
    Partager cette page par courriel
    ou avec votre réseau personnel
    Partager

    Conseil des Arts du Canada

    Politique de confidentialité

    Conditions d'utilisation