Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
    Nouvelles
    PAR CATÉGORIE


    Mardi 13 mars 2007

    Dépôt du budget 2007-2008 du N.-B.: L’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick , déçue du peu d’importance accordée aux arts et à la culture

    Moncton (N.-B.), le 13 mars 2007 – L’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick (AAAPNB) est très déçue du peu d’importance accordée au secteur des arts et de la culture dans le budget 2007-2008 déposé hier par le ministre des Finances du Nouveau-Brunswick, Victor Boudreau. De l’avis de ses dirigeantes, il s’agit d’une erreur stratégique que de reléguer ce secteur au second rang. « Il est déplorable qu’au moment même où s’organisent les États généraux des arts et de la culture dans la société acadienne au Nouveau-Brunswick, le gouvernement ne profite pas de cette occasion pour se positionner favorablement à l’intérieur du processus déjà entamé », a exprimé la présidente de l’AAAPNB, Louise Lemieux.

    L’Association tient à rappeler que le précédent gouvernement s’était engagé à augmenter de trois millions de dollars additionnels sur trois ans le budget des arts et de la culture, dont une partie devait servir à la mise en place d’une politique du livre incluant un programme d’achat à l’intention des bibliothèques scolaires et publiques. Dans sa plate-forme électorale, l’actuel gouvernement avait pour sa part promis une augmentation de 5 millions durant son premier mandat.

    Selon une récente étude, les arts et la culture contribuent 40 milliards de dollars à l’économie du Canada et ce, devant le secteur minier et pétrolier qui génère 35 milliards et le secteur agricole et forestier qui génère 21 milliards. « À la lumière de ces retombées, il nous semble que le choix qui a été fait est un choix politique et non économique, mentionne Carmen Gibbs, directrice générale de l’AAAPNB. Le gouvernement n’a pas profité de ce premier budget pour envoyer un message clair au milieu des arts, un secteur qui contribue largement au mieux-être des citoyens de la province, poursuit-elle. » L’Association est d’avis que pour créer un climat propice à l’autosuffisance de la province, nous devons reconnaître la contribution valable des arts à la vie des individus et au mieux être des collectivités. Partout dans le monde, les artistes et les professionnel.le.s de la culture sont au premier plan dans le développement d’une économie du savoir et de la création, pourtant, le gouvernement ne semble pas se soucier de retenir ceux et celles qui vivent au Nouveau-Brunswick et encore moins d’en attirer d’autres.

    Il est certain que l’AAAPNB poursuivra son dialogue avec le gouvernement, particulièrement en ce qui a trait à la part des budgets consacrés aux artistes professionnel.le.s. L’organisme prévoit rencontrer à nouveau le premier ministre, Shawn Graham, ministre responsable du Mieux-être, Culture et Sports, ainsi que ses représentant.e.s afin de faire reconnaître l’importance des fonds alloués au milieu.

    L’AAAPNB est un organisme sans but lucratif qui a comme mission de promouvoir et de défendre les droits et les intérêts des artistes acadien.ne.s du Nouveau-Brunswick.

    Renseignements :
    Jacinthe Breau
    Responsable des communications et des relations publiques
    Téléphone : (506) 852-3313
    Courriel : jacinthe.breau@aaapnb.ca
     

    Précédant

    © 2011 AAAPNB - Tous droits réservés.
    Grands dossiers
    Jeu devant la caméra
    Jeu devant la caméra

    Dans le cadre de son programme de formation, l'AAAPNB propose l'atelier Jeu devant la caméra avec le réalisateur Jim Donovan.

    Quand: vendredi 17 novembre de 9h à 17h
    Lieu: Salle Bernard-LeBlanc - Centre culturel ...

    Babill'ART
     
    Patrimoine canadien Nouveau-Brunswick
    Suivez-nous
    Fil de nouvelles Facebook Twitter YouTube
    Partager cette page par courriel
    ou avec votre réseau personnel
    Partager

    Conseil des Arts du Canada

    Politique de confidentialité

    Conditions d'utilisation