Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
    Nouvelles
    PAR CATÉGORIE


    Jeudi 18 juillet 2013 au vendredi 18 juillet 2014

    Appel d'offres Un élu, un artiste

    APPEL D’OFFRES
    Laboratoire artistiques de développement local 2013
    Un élu - un artiste

     

    Contexte

    Laboratoire artistique de développement local, un élu-un artiste

    Suite à la réussite des quatre éditions du laboratoire artistique de développement local, un élu-un artiste, l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick (AAAPNB), en partenariat avec le Réseau les Arts et la Ville et l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) et l'Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick (AFANB) a décidé de réitérer l’expérience.

    Les Laboratoires artistiques de développement local, un élu-un artiste ont été élaborés sur une idée originale de Maud Le Floc'h, Mission repérage(s), un élu-un artiste, France 2003-2006.

    Pour enrichir cet échange de points de vue, le Réseau les Arts et la Ville et l’AAAPNB ont choisi de croiser non seulement le regard entre un artiste et un élu mais aussi entre le Québec et l’Acadie. C’est dans cette optique que l’AAAPNB s’est associée au projet.

    L’idée de départ de ces laboratoires est donc d’organiser un échange de perspective entre un.e élu.e.s du Québec et un créateur ou une créatrice d’ici, autour d’une problématique de développement local. Cet échange doit par la suite être présenté publiquement au citoyen.ne.s des municipalités participantes afin d’alimenter les discussions et pousser plus loin la réflexion sur les enjeux ciblés par le laboratoire dans un contexte où la parole des uns comme des autres est libre.

    L’objectif de ces laboratoires n’est pas d’aboutir à des réalisations concrètes mais bien de revisiter d’une façon originale des questions ou des enjeux de développement local.

    Le laboratoire

    Le projet prend la forme d’un échange de perspective entre un.e élu.e ou le directeur général ou la directrice générale d’une municipalité et un créateur ou une créatrice de l’Acadie, autour d’une problématique de développement local vécue par la collectivité hôte.

    Il s’agit avant tout d’un laboratoire d’idée qui vise à :

    • Favoriser le dialogue entre les créateurs/créatrices, les équipes municipales et les citoyens et citoyennes autour de questions liées au développement local (aménagement du territoire, problématiques sociales, vitalité économique, tourisme, etc.) ;
    • Favoriser une approche transversale du développement local en y intégrant une dimension culturelle ;
    • Suggérer de nouveaux points de vue qui soient potentiellement déclencheurs de projets ou de changements dans la gestion du développement urbain ou rural ;
    • Par l’organisation d’une rencontre publique, contribuer à développer une plus grande sensibilité à l’apport des artistes au développement local, favoriser la démocratisation de la pensée sur le développement local, renforcer le sentiment d’appartenance, de fierté et la participation des citoyens au développement de leur milieu de vie.

    Date, lieux et problématiques du laboratoire

    L’artiste choisi.e devra être disponible entre le 30 septembre et le 4 octobre 2013, pour se rendre à la municipalité des cantons unis de Stoneham-et-Tewkesbury au Québec.

    Située à 25 km de la ville de Québec, la municipalité des cantons unis de Stoneham-et-Tewkesbury jouit d’une importante croissance démographique depuis les dernière années et d’un cadre de vie enchanteur : montagnes, lacs, rivières, activités physiques à profusion. L’avenir est cependant plein de défis pour cette municipalité au large territoire qui a connu un grand essor avec le développement de la vocation récréo-touristique ; un de ces défis est d’accroître le sentiment de fierté et d’appartenance de la population. En effet, la municipalité souhaite créer un dynamisme au sein de la communauté par l’entremise d’un lien culturel rassembleur fort pour faire de leur région un endroit où les citoyens s’identifient à leurs origines et participent à leur devenir collectif. À travers l’expérience d’un laboratoire artistique entre un artiste acadien et le maire des cantons unis de Stoneham-et-Tewkesbury, Robert Miller, la municipalité sera le terrain d’exploration d’un lien rassembleur qui lui est propre: ce lien qui lie le passé et le futur, ce lien de fierté collective, ce lien culturel.

    Le temps du projet

    L’expérience prend la forme d’une résidence très courte d’un artiste au sein d’une municipalité et se décline en trois temps qui correspondent à trois journées :

    Lecture et compréhension du territoire ou les premières impressions

    Dans un tout premier temps, il s’agit pour l’artiste de découvrir un nouveau territoire, avec ses problématiques sociales, territoriales, économiques et culturelles particulières. Cette journée d’exploration permet à l’artiste de se familiariser avec le territoire, de faire des rencontres, de s’approprier les enjeux locaux. Au préalable, l’artiste a reçu par la poste sa « trousse de voyage» qui contient des informations sur la municipalité, en particulier les enjeux ciblés par l’élu, un plan de la ville, un appareil photo, un carnet de bord et tout autre document pertinent en regard de sa mission sur le terrain.

    Le parcours croisé

    Il s’agit maintenant de croiser la vision de l’artiste et de l’élu par le biais du parcours à deux. En premier lieu, c’est l’élu qui prend les rênes du parcours qu’il a imaginé selon sa vision du territoire. Ensuite, l’artiste et l’élu reprennent le parcours, mais cette fois, l’artiste peut proposer des variations : il peut également avoir scénarisé ce parcours, voire imaginé des contraintes. Équipés d’un appareil photo numérique, l’élu et l’artiste ont pour mission de collecter des traces et de noter des impressions dans un carnet de bord.

    Le partage

    L’expérience se termine par un laboratoire public, qui peut prendre diverses formes : table ronde, atelier participatif, débat, assemblée publique etc. À cette occasion, les traces recueillies pendant le parcours par l’artiste et par l’élu seront rendues publiques et serviront de point de départ à une discussion avec les citoyens et les citoyennes.

    Honoraire

    L’artiste choisi.e recevra des honoraires de 1 500$ pour son travail et le Réseau les arts et la ville sera responsable d’assurer le déplacement, les per diem pour les repas et l’hébergement de l’artiste.


    Modalités de la soumission

    Date de tombée

    Les soumissions doivent être reçues au bureau de l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick au plus tard le vendredi 23 août 2013 à 12 h.

    Format de la soumission

    Votre soumission devra inclure :

    • une lettre d’intention ;
    • un curriculum vitæ ;
    • un court texte expliquant la raison de votre intérêt envers le projet;
    • un court texte qui démontre votre compréhension de la thématique et la connaissance des enjeux de la municipalité.

    Critères d’évaluation

    • L’intérêt démontré envers le projet (15 points) ;
    • Connaissance et compréhension des enjeux reliés à la thématique choisie par la municipalité (15 points) ;
    • Curriculum vitæ (5 points) ;
    • Cohérence et clarté de la proposition (5 points).

    Dépôt

    Faire parvenir votre soumission à :

    Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
    140, rue Botsford, bureau 29
    Moncton, N.-B.
    E1C 4X5

    Ou par courriel à l’adresse suivante : catherine.blondin@aaapnb.ca
    Pour de plus amples renseignements, vous pouvez communiquer avec Catherine Blondin par téléphone au (506) 852-3313 poste 228 ou par courriel : catherine.blondin@aaapnb.ca

    Merci aux partenaires:

    • Les Arts et la Ville
    • L'Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
    • L'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick
    • L'Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick
    • Le gouvernement du Nouveau-Brunswick
    • Le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec
    • Patrimoine canadien
    Précédant

    © 2011 AAAPNB - Tous droits réservés.
    Grands dossiers
    Candidatures: Éloizes!
    Candidatures: Éloizes!

    Artistes, organismes, entreprise, journalistes… Soumettez vos candidatures aux #Éloizes 2018. Les œuvres, événements, spectacles ou contributions doivent avoir été créés ou présentés entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2017.

    Babill'ART
     
    Patrimoine canadien Nouveau-Brunswick
    Suivez-nous
    Fil de nouvelles Facebook Twitter YouTube
    Partager cette page par courriel
    ou avec votre réseau personnel
    Partager

    Conseil des Arts du Canada

    Politique de confidentialité

    Conditions d'utilisation