Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
    Nouvelles
    PAR CATÉGORIE


    Samedi 03 mars 2012

    AN: Les arts et la culture font partie de la solution

    Chaque dollar investi dans les arts et la culture en rapporte sept

    Afin de se démarquer dans l’économie créative et concurrentielle d’aujourd’hui, le gouvernement du Nouveau-Brunswick doit imaginer de nouvelles façons de contribuer à la prospérité de la province, de retenir la population, d’attirer et d’intégrer de nouveaux citoyen.ne.s et de nouvelles entreprises, tout en améliorant la qualité de vie des Néo-Brunswickois.es. David Alward sait qu’un investissement dans le secteur des arts et de la culture répondra à tous ces défis.

    En investissant dans les arts et la culture au Nouveau-Brunswick, le premier ministre appuiera l’ensemble de la société qui s’est dotée d’une Stratégie globale pour l’intégration des arts et de la culture, stratégie qui se déploie en partenariat avec tous les secteurs de la société, notamment les municipalités, les associations communautaires, les festivals, les districts scolaires, l’Université de Moncton, le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick, les ministères de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, des Affaires intergouvernementales, de la Culture, du Tourisme et de la Vie saine, ainsi que Patrimoine canadien.

    La créativité est une ressource renouvelable. Elle est cependant une ressource mobile, qui se déplace. Parfois, la créativité recherche un pôle culturel et artistique dynamique, d’autres fois elle en créé de toutes pièces. D’une façon ou d’une autre, la créativité contribue à former une identité collective forte, elle participe à l’activité économique et à l’aménagement culturel du territoire de l’Acadie et du Nouveau-Brunswick.

    Le maire d’Edmundston, Jacques Martin, désire miser sur cette richesse créative pour stimuler le développement de sa ville. « Si nous voulons mettre l’accent sur la venue de nouvelles entreprises et créer une qualité de vie supérieure pour nos citoyens, nous devons nous concentrer sur ce qu’on pourrait appeler l’industrie créative de notre population. Il a été démontré que les villes qui vivent une croissance sont celles qui choisissent d’accentuer la créativité », de préciser M. Martin. Parmi les créateurs, il cite en exemple les artistes, les chercheurs et chercheuses, les écrivain.e.s, les musicien.ne.s et les designers web (L’Acadie Nouvelle le 22 février 2012).

    Depuis son entrée en fonction comme premier ministre du Nouveau-Brunswick, David Alward a lui aussi compris l’importance que revêt la présence des créateurs et des créatrices et de pôles culturels dynamiques dans sa province. En 2012, son gouvernement entamera la révision de la Politique culturelle adoptée il y a 10 ans et abordera la question de la reconnaissance de la profession d’artiste au même titre que celle d’infirmier.ère, d’architecte et d’agriculteur ou agricultrice. De plus, l’élaboration d’une stratégie de développement des entreprises et industries culturelles débutera dans les prochaines semaines. Ces mesures viendront renforcer les acteurs du milieu des arts, de la culture et du patrimoine tout en proposant des pistes pour consolider l’avenir de la province. Les artistes et l’Association acadienne des artistes professionel.le.s du Nouveau-Brunswick seront partie prenante de chacune de ces initiatives.


    Dans les communautés
    Le tissu culturel et artistique est fait de multiples fils; mais au fond, quelle que soit la langue ou la communauté d’origine, les artistes du Nouveau-Brunswick partagent certaines réalités, affrontent des défis similaires et participent activement, par leurs œuvres et leur engagement citoyen, à l’essor de cette province et au mieux-être de la population. Le milieu artistique est un véritable moteur économique et un prestataire de services essentiels à la communauté et à la province.

    Au cours des deux dernières années, le nombre d’artistes embauché.e.s dans les écoles acadiennes et francophones de la province est passé de 102 à 504. L’AAAPNB est un partenaire clé dans des projets tels Art sur roues, Une école, un artiste et GénieArts. Apprendre par les arts permet aux jeunes de développer leur esprit critique, leur ingéniosité, leur capacité d’innovation, de création et d’imagination, et ce, tout en renforçant leur identité et leur sentiment d’appartenance à la communauté.

    Par ailleurs, au sein des communauté, la population se rassemble autour de projets artistiques et culturels pour voir au développement de certains aspects de la vie sociétale. Par exemple, à Baie-Sainte-Anne, à Lamèque et dans la région Sud-Acadie, des initiatives récentes d’aménagement culturel du territoire permettent aux citoyen.ne.s de prendre en main certains aspects du développement de leur communauté. De telles initiatives accroissent la participation communautaire dans une démocratie saine et augmentent la vitalité et l’attractivité de ces territoires.


    Quelques données
    En plus de participer pleinement à la nouvelle économie, le milieu culturel met à profit la créativité, l’innovation, le savoir et les nouvelles technologies. Il encourage l’expression individuelle et collective, tout en stimulant les économies locale et régionale.

    Le Rapport 2010 de la série Regards statistiques sur les arts de Hill Stratégies révèle que les résident.e.s du Nouveau-Brunswick ont dépensé deux fois plus pour des spectacles sur scène (22 millions) que pour les manifestations sportives (11 millions) en 2008. D’après l’édition 2012 du même rapport, tous les Canadien.ne.s de 15 ans et plus (99,7 %, ou 28 millions de personnes) ont participé en 2010 à au moins une activité artistique, culturelle ou patrimoniale. Ces données démontrent l’importance que prend l’activité artistique chez la population canadienne et l’importance qu’elle occupe dans la qualité de vie de chacun et chacune.

    Chaque dollar investi dans les arts et la culture en rapporte sept . Ainsi, les arts et la culture fournissent un apport de premier plan dans l’économie du pays et de notre province. En tenant compte des contributions directes et indirectes des industries culturelles et artistiques, le Conference Board of Canada juge que l’empreinte économique du secteur culturel du Canada est évaluée à 84,6 milliards de dollars en 2007, ce qui représente 7,4 % du PIB du Canada, et que le secteur culturel comprend plus d’un million d’emplois dans l’économie canadienne .

    Dans les seules provinces de l’Atlantique, les industries culturelles représentaient en 2004 une contribution de 2,1 milliards de dollars au PIB et comptaient environ 34 558 emplois. Ces chiffres ne tenaient pas compte des sommes d’argent dépensées par les artistes et les travailleurs et travailleuses culturels sur place et au quotidien pour se loger, se nourrir, se vêtir, se divertir, etc. Ces données démontrent clairement que le secteur des arts et de la culture contribue largement à la vigueur de l’économie provinciale .


    Le présent et l’avenir
    Les arts et la culture incarnent et renforcent le caractère unique et moderne de notre province, et suscitent un dialogue constructif entre les différentes communautés culturelles et linguistiques de la province, un apport non négligeable au Nouveau-Brunswick.

    Les arts et la culture nous rattachent au passé, enrichissent notre présent et donnent des ailes à notre avenir. La créativité est une compétence transmissible, qui se partage. Ce que nous apprenons des mécanismes de la création artistique peut être transféré aux domaines des sciences, des affaires et des technologies, par exemple, notamment par l’exploration interdisciplinaire, la libre association d’idées et de matériaux, l’élaboration d’outils numériques et web.

    De plus, le milieu artistique est un véritable moteur : il appuie les mesures du gouvernement visant à améliorer le mieux-être de la population et constitue un prestataire de services essentiels à la communauté et à la province au même titre que la santé et l’éducation. Il est prouvé depuis longtemps que les communautés qui proposent des activités artistiques à leurs jeunes connaissent une diminution du taux de décrochage et de la violence.

    Pour qu’ils et elles puissent continuer à créer, à améliorer la qualité de vie des gens, à former l’identité collective et à contribuer à l’économie de la province, et ainsi permettre au gouvernement Alward de remplir ses engagements, les artistes doivent bénéficier d’un solide appui politique et financier.

    Il nous faut une approche ouverte, créative et intégrée pour aborder les défis qui s’offrent à nous et à notre province : une initiative stratégique de financement des arts peut nous inciter à imaginer un avenir viable, prospère et riche de possibilités!

    Afin que le Nouveau-Brunswick soit une province innovatrice, qui reconnaisse la contribution des créateurs et des créatrices à la nouvelle économie, nous proposons que le gouvernement continue d’affirmer l’importance du secteur des arts et de la culture et qu’il investisse pour en faire un secteur fort. Les arts et la culture font partie de la solution.

    En cette période de défis économiques sérieux, investissons dans notre ressource naturelle la plus importante : les citoyen.ne.s et leur créativité.


    Louise Lemieux
    Présidente

    Carmen Gibbs
    Directrice générale

    Association acadienne des artistes professionel.le.s du Nouveau-Brunswick
     

    Précédant

    © 2011 AAAPNB - Tous droits réservés.
    Grands dossiers
    Atelier Projet en milieu ...
    Atelier Projet en milieu scolaire

    Dans le cadre de son programme de formation continue, l'AAAPNB vous invite à participer à l'atelier : Développer un projet en milieu scolaire. Cet atelier est offert aux artistes qui souhaitent travailler en milieu scolaire. Il aura lieu à ...

    Babill'ART
     
    Patrimoine canadien Nouveau-Brunswick
    Suivez-nous
    Fil de nouvelles Facebook Twitter YouTube
    Partager cette page par courriel
    ou avec votre réseau personnel
    Partager

    Conseil des Arts du Canada

    Politique de confidentialité

    Conditions d'utilisation