Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
Répertoire des artistes / profil

Emilie Grace Lavoie
Discipline (s) : Arts visuels

Spécialisation (s)
Arts visuels

Originaire d'Edmundston, Emilie Grace Lavoie détient un diplôme d'études collégiales en design de mode qu’elle a complété en 2011 au Collège LaSalle de Montréal, un Baccalauréat en Arts Visuels complété en 2016 de l'Université de Moncton ainsi qu’une Maîtrise en Beaux Arts (MFA) de Emily Carr University of Art and Design de Vancouver diplômée en 2018.

Pendant ses études à Montréal, Emilie Grace a eu l'occasion de faire de la recherche en collaboration avec Le Centre des technologies du Québec qui travaille sur les interventions technologiques des vêtements. L'un de ses projet a été présenté au cours du Festival Eurêka du Centre des Sciences de Montréal en 2011.

Passionnée par la mode et l'art, elle conceptualisé et co-organisé Art-à-Porter, un évènement qui rejoint design de mode, peinture et performance qui a été présenté à l'automne 2014 à l'Université de Moncton. Cette performance / exposition a aussi été présentée au Centre des Arts d’Edmundston en mai 2016 ainsi qu'au Works Art and Design Festival d'Edmonton en juin 2017.

En juillet 2017, Emilie Grace représente le Nouveau-Brunswick-Canada aux VIIIe Jeux de la Francophonie d'Abidjan en Côte d'Ivoire, où elle a remporté la médaille d'argent dans la catégorie Sculpture et Installation.

En 2018, son installations sculpturales, et nausea pressus, un mal de mer, fait partie de l'inauguration du parcours d'art publique permanente, Images Rémenantes, dans la ville de Moncton. 

Emilie Grace Lavoie est l'une des trois commissaires de l'exposition Psi-kekw keti mewi / Tout va bien aller / Everything is gonna be fine / Wela'sitew na du 50e anniversaire de la Banque d'oeuvres d'art du Nouveau-Brunswick.

*****

La pratique d'Emilie Grace Lavoie interroge l'espace entre un objet et son écologie; la relation entre la pratique matérielle et les systèmes complexes, tels que les écosystèmes vivants, et les environnements dans lesquels ils sont situés. Son principal intérêt est notre crise écologique actuelle et les relations précaires qui existent maintenant entre les espèces vivantes et leurs contextes en grande partie à la suite d'interventions humaines dans le monde naturel. Cette prise de conscience croissante de la fragilité du monde naturel, de sa biodiversité, des processus de vie et des interactions entre les organismes, transforme la vision du monde de Lavoie et inspire son imagination.

Par une pratique qui repose sur un processus temporel de fabrication, soutenu par de multiples étapes de production manuelle et comprenant comment le processus de réalisation est central pour que sa pratique puisse comprendre comment intervenir et potentiellement reconstruire des relations écologiques plus holistiques et régénératrices.

L'exploration des matériaux liés à la sculpture de céramique et aux textiles ont réalisées dans le but de créer un objet qui reflète la transformation d'un écosystème, ou démontre que l'objet dépend de l'écologie du studio.


Adresse Web du profil : http://www.aaapnb.ca/Emilie Grace_Lavoie

© 2011 AAAPNB - Tous droits réservés.
Grands dossiers
Date limite: 30 juin!
Date limite: 30 juin!

30 juin 2019... www.leseloizes.ca

Babill'ART
 
Patrimoine canadien Nouveau-Brunswick
Suivez-nous
Fil de nouvelles Facebook Twitter YouTube
Partager cette page par courriel
ou avec votre réseau personnel
Partager

Conseil des Arts du Canada

Politique de confidentialité

Conditions d'utilisation