Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
Babill'Art
PAR CATÉGORIE


Mardi 24 février 2015

FORMATION: Classe de maître avec Carole Fréchette

CLASSE DE MAÎTRE

S’APPARTENIR ET S’ABANDONNER

AVEC CAROLE FRÉCHETTE

14E FESTIVAL DU JAMAIS LU

 

Comme à chaque année, depuis 2011, le Festival du Jamais Lu, en collaboration avec l’Association des théâtres francophones du Canada (ATFC), invite une délégation de trois dramaturges franco‐canadiens à participer à une Classe de maître et à assister à ses activités. Le 14e Festival du Jamais Lu, se tiendra au théâtre Aux Écuries, à Montréal du 1er au 9 mai 2015. Présentez-nous votre candidature.

 

Cette année, le Festival du Jamais Lu a le plaisir de présenter une classe de maître dirigée par une figure de proue de la dramaturgie québécoise : Carole Fréchette. En lien avec la ligne éditoriale de ce 14e Jamais Lu, S’appartenir, elle propose des ateliers afin de transmettre son approche de l’écriture. La classe de maître se déroulera du 3 au 8 mai 2015 lors de 4 ateliers de 3 heures. La dernière séance sera suivie d’une fenêtre ouverte au public.

 

S’APPARTENIR ET S’ABANDONNER

Le Jamais Lu a choisi comme thème cette année « s’appartenir », une façon de dire l’urgence de se sentir en possession de ses moyens et de ses espoirs au milieu d’un monde qui nous échappe. Mais que signifie « s’appartenir », pour un auteur, dans le concret et l’intime de l’écriture? Pour moi, ça veut dire d’abord : savoir qui on est. Avoir conscience de l’héritage familial, social, culturel qui nous constitue. Savoir que c’est de ce point précis qu’on perçoit, ressent, comprend le monde. C’est de là qu’on écrit. Et de nulle part ailleurs. Et puis c’est faire confiance aux histoires que l’on porte. Garder son cap dans le tumulte des idées, des tendances qui font l’air du temps. Mettre en marche des personnages animés de désirs, de révoltes, de terreurs, de mélancolies, les suivre patiemment, humblement. Demeurer au plus près de ces êtres imaginaires qui nous habitent. Accepter de ne pas savoir où ils vont nous mener. Ne pas les enfermer dans un discours préétabli sur la société et l’état des choses. Ne pas les mettre au service d’une idée, mais découvrir à travers eux la complexité de notre rapport au monde. Se soumettre, en quelque sorte, à la fiction.

Je propose d’explorer dans cette master class le curieux paradoxe qui réunit au coeur de l’écriture ces termes contradictoires : « s’appartenir » et « se soumettre », « savoir » et « ne pas savoir ». Le travail de l’auteur s’accomplit en allers retours constants entre ces verbes, entre la nécessité d’être au-dessus de la mêlée pour organiser, faire avancer, comprendre, rendre intelligible, et la nécessité de ne pas comprendre, de descendre dans l’arène, de rester à hauteur de personnages, d’être dans le noir avec eux.

Quatre rencontres pour aborder ensemble ces allers retours. Pour mettre en marche des personnages et les suivre dans leurs premiers pas. Pour tenter de s’appartenir comme créateur tout en s’abandonnant à la fiction.

Carole Fréchette

 

MAÎTRE INVITÉE : CAROLE FRÉCHETTE

Formée comme comédienne à l’École Nationale de Théâtre du Canada, Carole Fréchette se consacre à l’écriture depuis plus de vingt-cinq ans. Elle est l’auteure, notamment, de Jean et Béatrice, La Peau d’Élisa, Les Sept jours de Simon Labrosse, Les Quatre morts de Marie, Le Collier d’Hélène, Violette sur la terre, La petite pièce en haut de l’escalier, Je pense à Yu. Ses textes, traduits en dix-huit langues et joués à travers le monde, ont été salués par de nombreuses récompenses au Canada et à l’étranger. Deux fois récipiendaire du Prix du Gouverneur Général – en 1995 pour Les Quatre Morts de Marie et en 2014 pour Small Talk, elle a également reçu le prix Chalmers, qui récompensait le meilleur texte créé à la scène à Toronto en 1998. En 2002, la SACD lui décernait le Prix de la Francophonie pour souligner son rayonnement dans l’espace francophone ; la même année, elle se voyait attribuer le prix Siminovitch, prestigieuse récompense accordée à un auteur de théâtre canadien pour l’ensemble de ses écrits. Son dernier texte, Small Talk, a vu le jour dans le cadre d’une commande qui lui a été faite par le Théâtre du Peuple -Maurcie Pottecher, grand théâtre patrimonial situé au coeur Vosges, dans le village de Bussang, en France. Créé le 12 juillet 2014, dans une mise en scène de Vincent Goethals, Small Talk a été joué tout l’été à Bussang, puis a été repris, en octobre, à l’Opéra-Théâtre de Metz. Passionnée par le processus d’écriture, Carole Fréchette fait depuis plusieurs années un travail d’accompagnement auprès de jeunes auteurs, notamment à l’École Nationale de Théâtre, mais également à travers divers ateliers, au Québec et à l’étranger. Son théâtre est publié chez Leméac/Actes Sud-Papiers.

 

HORAIRE DES ATELIERS

Dates Séances Lieu et heure

Dimanche 3 mai Atelier I : Durée : 3 heures, Théâtre Aux Écuries, 13 h à 16 h

Lundi 4 mai Atelier II : Durée : 3 heures, Théâtre Aux Écuries, 13 h à 16 h

Mercredi 6 mai Atelier III : Durée : 3 heures, Théâtre Aux Écuries, 13 h à 16 h

Vendredi 8 mai Atelier IV : Durée : 3 heures, Théâtre Aux Écuries, 13 h à 16 h

Vendredi 8 mai Fenêtre ouverte –présentation publique :Durée approximative : 2 heures, Théâtre Aux Écuries, 16h à 18h

 

CONDITIONS D’ACCEPTATION

1. Être un auteur professionnel.

2. Être présent à toutes les rencontres.

3. Soumettre sa candidature avant 17 heures (heure d’Ottawa), vendredi le 20 mars 2015.

 

Nombre de participants franco-canadiens acceptés : 3

Nous privilégierons la diversité des expériences et des profils d’auteurs.

 

Pour soumettre votre candidature, vous devez ;

• Être un artiste professionnel de la francophonie canadienne ayant une démarche d’écriture;

• Soumettre une lettre de motivation et votre curriculum vitae avant vendredi le 20 mars 2015;

Être entièrement disponible du 3 au 8 mai 2015.

 

Veuillez soumettre votre candidature par courriel à: Alain Jean, directeur général de l’ATFC : ajean@atfc.ca

 

Il est à noter que les participants retenus auront à débourser la somme de cent vingt-cinq dollars (125 $) comme frais d’inscription. Tous les autres frais, déplacement, hébergement, frais de subsistance, entrée aux lectures, classe de maître, etc. seront assumés par le projet.

La réalisation de cette activité est conditionnelle à l’attribution d’une subvention du Secrétariat des affaires intergouvernementales du Québec (SAIC).

 

Nous confirmerons, les inscriptions acceptées dans la semaine du 30 mars 2015

http://www.atfc.ca/index.cfm?Id=6076&Voir=nouv&repertoire_no=-589634889

Précédant
© 2011 AAAPNB - Tous droits réservés.
Grands dossiers
Jeu devant la caméra
Jeu devant la caméra

Dans le cadre de son programme de formation, l'AAAPNB propose l'atelier Jeu devant la caméra avec le réalisateur Jim Donovan.

Quand: vendredi 17 novembre de 9h à 17h
Lieu: Salle Bernard-LeBlanc - Centre culturel ...

Babill'ART
 
Patrimoine canadien Nouveau-Brunswick
Suivez-nous
Fil de nouvelles Facebook Twitter YouTube
Partager cette page par courriel
ou avec votre réseau personnel
Partager

Conseil des Arts du Canada

Politique de confidentialité

Conditions d'utilisation