Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
Babill'Art
PAR CATÉGORIE


Jeudi 12 novembre 2020

Atelier sur l'impact de la colonisation sur le système des arts au Canada et en C.-B. (en français)


Atelier‘’Un paysage en mutation’’


Mercredi 9 et jeudi 10 décembre 2020, 10h à 12h (Pacifique)


ZOOM


Présentation de l’atelier

Au Canada, le milieu des arts est en pleine mutation. Ceci est le résultat de nombreux facteurs, parmi lesquels on retrouve: les mouvements de défense des territoires autochtones, les récents soulèvements de Black Lives Matter (BLM), l’impact des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation; la croissance démographique des communautés autochtones et de couleur ; les priorités de financement au Conseil des arts du Canada et l’intérêt croissant et soutenu pour la production des artistes autochtones, noir.e.s et de couleur (PANDC) provenant de multiples publics, tant autochtones que non autochtones. Sans compter l’impact de la présente pandémie de la Covid-19 sur l’ensemble du secteur.
Les enjeux de la diversité raciale et l’importance des protocoles d’engagement des PANDC interpellent les organismes et intervenants actifs dans l’espace francophone. Le cadre conceptuel de diversité-inclusion-équité est de plus en plus désuet. Les discussions sur la postcolonialité, la décolonisation, les approches anti-racistes, la théorie critique de la race, l'autodétermination autochtone et la souveraineté culturelle, pour n'en nommer que quelques-unes, semblent finalement en émergence dans le discours artistique dans la francophonie au Canada.

Un paysage en mutation est un atelier participatif en ligne offert sur deux matinées, qui consiste à explorer les nombreux facteurs qui influencent aujourd'hui les arts et la culture au Canada et en Colombie-Britannique. France Trépanier et Chris Creighton-Kelly, codirecteurs de l’initiative Couleurs primaires (www.primary-colours.ca) abordent les problèmes complexes liés l’histoire coloniale en présentant des méthodes et des pratiques décoloniales inspirées des savoirs autochtones.
Cet atelier offre des ressources et des opportunités d’apprentissage aux artistes et administrateurs des arts et de la culture francophones et francophiles les mouvements de défense des territoires autochtones afin d’améliorer leur capacité à vivre, à travailler, à atteindre leurs objectifs organisationnels et accroître leur impact dans la communauté.

Horaire des ateliers
9 décembre 2020, de 10 h à 12 h, heure normale du Pacifique
• Reconnaissance territoriale et mot de bienvenue
•Présentation en plénière: D’où venons-nous? Où sommes-nous? Perspectives sur le développement du système des arts au Canada
• Discussions en petits groupes
• Sommaire des conversations en plénière
• Exercice de réflexion

10 décembre 2020, de 10 h à 12 h, heure normale du Pacifique
• Retour sur l’exercice de réflexion
• Présentation en plénière: Où allons-nous? Approches décoloniales dans les arts
• Discussions en petits groupes
• Sommaire des conversations en plénière
• Ressources et conclusion

Lieu

L'atelier se déroulera sur la plateforme ZOOM.
Après inscription, le lien et les informations relatives à l'atelier vous seront communiqués par courriel.

Inscription


Atelier gratuit. Inscription obligatoire, places limitées à 60 participants.

Merci de remplir le formulaire d'inscription

À propos de France Trépanier et Chris Creighton-Kelly


France Trépanier
France Trépanier est artiste en arts visuels, commissaire et chercheure d’ascendance Kanien’kéha:ka et française. Ses œuvres artistiques et son travail de commissaire ont été présentés dans de nombreux établissements au Canada, aux États-Unis et en Europe. France a été commissaire autochtone au centre d’artistes Open Space Arts à Victoria, en Colombie-Britannique. France fut corécipiendaire de la bourse Audain Aboriginal Curatorial Fellowship de la Galerie d’Art du Grand Victoria en 2012. Elle et Chris Creighton-Kelly signent Comprendre des arts autochtones au Canada aujourd’hui: une analyse de la connaissance et de la documentation pour le Conseil des arts du Canada.
France est coprésidente du Conseil des programmes autochtones du Banff Centre. Elle a travaillé au Conseil des Arts du Canada avant de devenir conseillère principale en politiques des arts au ministère du Patrimoine canadien. Elle a occupé un poste diplomatique à titre de première secrétaire aux affaires culturelles à l’ambassade du Canada à Paris. Elle a dirigé le Centre des Nouveaux Médias au Centre Culturel canadien à Paris. France fut également cofondatrice et directrice du centre d’artistes Axe Néo-7 à Gatineau, au Québec.

Chris Creighton-Kelly
Chris Creighton-Kelly est artiste interdisciplinaire, auteur et critique culturel né au Royaume-Uni dont les racines sont sud asiatiques/britanniques. Ses œuvres performatives, habituellement éphémères, ont été présentées partout au Canada, en Inde, en Europe et aux États-Unis. Il est récipiendaire de subventions et des bourses dans cinq pays. Chris s’est constamment intéressé aux questions de l’absence dans la création artistique. Qui peut se vanter d’avoir un sens épistémologique incontestable? Qui détient le pouvoir? Qui ne l’a pas? Pourquoi?
Il a travaillé pendant plus de 35 ans à titre d’expert-conseil pour les artistes, les institutions et organismes artistiques, ainsi que les agences gouvernementales à l’échelle nationale et internationale. De 1989 à 1991, Chris a travaillé à titre d’expert-conseil pour le Conseil des arts du Canada sur les questions d’équité raciale. Son travail a amorcé la formation de deux bureaux essentiels : le Bureau des arts autochtones et le Bureau de l’équité, qui ont par la suite ouvert la voie à la transformation du Conseil, qui est passé d’un organisme artistique principalement européen à un organisme où de multiples traditions et pratiques artistiques sont financées. Il a travaillé au Banff Centre où il a conçu et dirigé une résidence de 20 artistes, Race and the Body Politic, qui a indirectement influencé l’établissement du programme des arts autochtones.
Chris apprécie beaucoup son public.


Qui sommes-nous?

lecollectif - le collectif des artistes visuels francophones de la Colombie-Britannique - a pour but de défendre, soutenir et fédérer les artistes visuels francophones de Colombie-Britannique en leur permettant de s'épanouir dans leur langue d’origine par le biais de projets structurants, la mise en commun de ressources, le soutien à la professionnalisation des pratiques et le réseautage.
lecollectif est géré par des artistes.

Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter info@lecollectifcb.ca

Précédant
© 2011 AAAPNB - Tous droits réservés.
Grands dossiers
COVID-19 et artistes
COVID-19 et artistes

Vous cherchez des ressources et de l'aide financière?

Dernière mise à jour: 13 octobre 2020


Nous sommes rassuré.e.s par l’annonce du gouvernement fédéral qu’il y aura une suite à la ...

Babill'ART
 
Patrimoine canadien Nouveau-Brunswick
Suivez-nous
Fil de nouvelles Facebook Twitter YouTube
Partager cette page par courriel
ou avec votre réseau personnel
Partager

Conseil des Arts du Canada

Politique de confidentialité

Conditions d'utilisation