Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
Autres initiatives

Une école, un artiste

Nicole Haché
Élèves de l’École L’Escale des Jeunes (Bas-Caraquet) et l’artiste Nicole Haché dans le cadre du programme Une école, un artiste.

 

Appel en cours

Date de tombée pour les artistes: le 31 octobre 2017

Date de tombée pour les écoles: le 5 novembre 2017

 

Documents à télécharger

Offre de service aux artistes 2017-2018 (doc)

Formulaire de demande Une école, un artiste 2017-2018 (doc)

 

Description du projet

« Une école, un artiste » est un programme de résidence d'artiste en milieu scolaire. Il vise à soutenir l’enseignant au niveau de l’enseignement des arts ainsi qu’au niveau de l’intégration des arts aux autres matières scolaires par les activités de l’artiste (ateliers créatifs, enseignement par les arts, perfectionnement professionnel des enseignants, travail de création de l’artiste-même, autres).  La présence de l’artiste à l’école contribuera à l’émergence d’innovations pédagogiques à saveur artistique pouvant être  liées aux différentes matières scolaires (incluant les différentes disciplines artistiques), au milieu propice à l’apprentissage (troubles du comportement, troubles d’apprentissage, décrochage scolaire, motivation), à la construction identitaire, à la conscience environnementale ou à divers projets liés au mieux-être et à la santé de l’élève (ex. gestion du stress). L’artiste peut également participer au développement d’une vision créative et novatrice des projets spécifiques à l’école. « Une école, un artiste » a aussi pour objectif d’appuyer le travail créatif de l’artiste en fournissant un lieu de création (local ou espace inoccupé).  Ce programme se veut une variation d’un programme typique d’artiste en résidence. 

Il est proposé que l’artiste consacre de 10 à 15 heures par semaine aux activités pédagogiques de l’école et ce, incluant son temps de préparation (temps rémunéré).  L’école et l’artiste peuvent toutefois convenir d’une autre façon de procéder afin de convenir davantage aux  disponibilités de l’artiste et aux diverses activités de l’école.  Le reste du temps, l’artiste peut s’adonner à son propre travail de création (temps non rémunéré).  La communauté peut également devenir un partenaire intéressant et s’impliquer dans ce projet à différents niveaux (financier, matériel, ressources humaines, bénévolat, etc.).  Elle pourrait même envisager la création d’une programmation artistique parascolaire.

La durée du programme est de 15 à 20 semaines, soit du début novembre à la fin mars.  Un montant maximal de 5000$ sera accordé à chaque école, incluant la rémunération de l’artiste et le matériel.  De cette somme, l’école devra réserver un minimum de 4000$ pour la rémunération de l’artiste comprenant le temps d’animation, le temps de préparation (évalué à 20% du temps d’animation), le temps accordé  à la promotion du projet (ex. montage de l’exposition et vernissage, préparatifs pour la présentation publique d’un concert ou d’une pièce de théâtre) ainsi que les dépenses de l’artiste (déplacement, repas et hébergement).  Un maximum de 1000 $ sera accordé pour soutenir d’autres besoins ou l’achat de matériel ou d’équipement divers.

 

Objectifs

Les objectifs du programme visent autant les élèves et le personnel de l’école que les membres de la communauté. C’est pourquoi ils sont axés sur « les citoyen.ne.s », expression qui regroupe l’ensemble de ces individus.

Favoriser le développement de citoyens créatifs, autonomes et responsables grâce aux expériences  artistiques collectives. La créativité est un élément-clé de l’innovation.  

  • Stimuler le goût d’innover de façon consciente, authentique, responsable et autonome. 
  • Exposer le citoyen à diverses formes d’arts, au processus de création artistique ainsi qu’à la vitalité  culturelle et artistique de la région;
  • Développer la créativité et la capacité d’expression;
  • Contribuer au développement de certaines qualités et habiletés telles la confiance en soi, le sens de  l’organisation, l’esprit d’équipe, l’ingéniosité, la créativité, la solidarité, le respect de l’autre;
  • Offrir un perfectionnement professionnel au personnel enseignant afin de rehausser la qualité de  l’enseignement des arts dans les écoles;
  • Promouvoir chez l’enseignant une pédagogie d’intégration des arts et ce, dans toutes les matières, à tous les niveaux scolaires et à de multiples domaines;
  • Améliorer les résultats au niveau de la littératie par le biais de nouvelles stratégies intégrant les arts (art  dramatique, littératie visuelle, contes, créations littéraires, etc.);
  • Développer chez le citoyen le sens critique et l’appréciation de différentes formes d’expression artistique;
  • Favoriser le développement de la construction identitaire et du plein potentiel du citoyen;
  • Augmenter la visibilité du produit culturel acadien/francophone auprès des communautés francophones  du Nouveau-Brunswick.

Quelques points à considérer 

  • « Une école, un artiste » cible toutes les disciplines artistiques comme la création littéraire, les arts visuels (peinture, dessin, sculpture, etc.), la danse, la musique, le théâtre, l’art dramatique, le cinéma, la vidéo, l’architecture, le design, les arts de la performance, les arts interdisciplinaires, les arts médiatiques, les nouvelles pratiques artistiques, etc.
  • Dans la mesure du possible et selon la discipline artistique choisie, l’école devrait fournir un espace de création pour l’artiste pouvant accueillir une trentaine d’élèves.
  • L’école développera un projet unique, correspondant à ses besoins, à ses défis et à sa réalité.
  • Le projet devrait mobiliser l’ensemble de l’école (élèves, enseignant.e.s) ou, du moins, un grand nombre d’élèves et d’enseignant.e.s. 
  • Le projet devrait comprendre une composante portant sur le perfectionnement professionnel des enseignant.e.s.
  • Un partenariat avec la communauté est fortement suggéré afin de maximiser l’impact d’une telle initiative.
  • L’école devra répondre à un questionnaire en fin de projet afin d’évaluer les retombées du programme.

Personne contact

Monsieur Carol Bernard
Ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance
C.P. 6000
Fredericton (N.-B.) E3B 5H1

carol.bernard (arobas) gnb.ca


© 2011 AAAPNB - Tous droits réservés.
Grands dossiers
Jeu devant la caméra
Jeu devant la caméra

Dans le cadre de son programme de formation, l'AAAPNB propose l'atelier Jeu devant la caméra avec le réalisateur Jim Donovan.

Quand: vendredi 17 novembre de 9h à 17h
Lieu: Salle Bernard-LeBlanc - Centre culturel ...

Babill'ART
 
Patrimoine canadien Nouveau-Brunswick
Suivez-nous
Fil de nouvelles Facebook Twitter YouTube
Partager cette page par courriel
ou avec votre réseau personnel
Partager

Conseil des Arts du Canada

Politique de confidentialité

Conditions d'utilisation